Pourquoi la teinte claire s’impose dans la décoration scandinave ?

Lorsqu’on aborde le sujet de décoration scandinave, la spécificité de la couleur survient rapidement en tête car, c’est une des conditions qui spécifient ce style. On se demande alors pourquoi, le choix de couleur choix s’impose et devient inséparable de ce type de décoration ? On parle là de la couleur blanche et ses proches.

Les raisons de choix de couleurs claires en décoration scandinave :

Historiquement, ce style triomphant est réputé pour la démocratisation de la décoration intérieure qu’il a apportée avant 1930. Mais pour sa longévité, il le doit à ses spécificités dont la couleur en est une. Le type de couleur qui la définit est une sorte de standardisation de goût vers la légèreté et le besoin en luminosité profonde dans la pièce. Les couleurs claires telles la blanche, le beige, le gris claire évoquent en général le bien-être et le confort pour ensuite se fondre facilement dans la simplicité. Car, cette simplicité se cacherait facilement avec d’autres types de couleur.

déco scandinave
déco scandinave

Ainsi donc, elle apaise le regard et met en valeur les biens dans sa forme comme dans sa nature. Elle est l’élément le plus approprié pour optimiser le ton naturel des matières choisies pour les meubles et objets de décoration. La boiserie et mobilier traditionnel trouvent bien leur place grâce à ce type de couleur. Mais d’autres raisons peuvent être à l’origine de cette spécificité de choix qui caractérisent la décoration scandinave. Ce genre de couleur se marie parfaitement bien avec d’autres pour faire refléter la nuance. En faite pour le choix de couleurs, les raisons ne manquent pour justifier l’inclinaison vers la légèreté et la luminosité, car tout simplement ce que beaucoup d’entre nous préfèrent.

Choisir un carreau de ciment adopté à la décoration scandinave.

Choisir le revêtement approprié est une décision assez compliquée. Le carreau de ciment ne doit pas être prédominant par rapport à la peinture de la pièce ou au mobilier.

Le site charmetparquet.com propose d’ailleurs un choix intéressant de revêtement pour votre sol. Celui-ci doit en effet respecter les codes en matière de décoration scandinave.

Quelle méthode choisir profiter des avantages décoratifs de carreaux de ciment

Quelle méthode choisir profiter des avantages décoratifs de carreaux de ciment ?

L’opération de la pose de carreaux de ciment ne présente aucun problème, à condition que les recommandations des fabricants soient respectées à la lettre. Que ce soit pour la pose, la protection ou l’entretien, ci-après quelques conseils pour un joli sol en carreaux de ciment. Consultez également la page suivante : www.carreauxdestyle.fr/carreaux-ciment/stock-carreaux-ciment/

carreaux de ciment
carreaux de ciment

Comment effectuer la pose des carreaux de ciment

Avant de procéder la mise en œuvre de la pose de carreaux, il convient de prévoir un double encollage dont le sol et carreau au mortier colle, avec une pose des carreaux pratiquement bord à bord. C’est-à-dire, joint fin de 1mm à 2 mm et un ajustement à la main sans maillet. Avant le jointoiement, mouiller les carreaux de ciment jusqu’à saturation pour éviter que le mortier, gris de préférence et très liquide, ne pénètre la matière. Puis procédez au nettoyage avec soin à l’aide d’un détergent ménager exempt de chlore et d’acide.  Séchez ensuite avant la pose.

Comment protéger les carreaux de ciment

Les carreaux de ciment sont poreux et très sensibles notamment dans la cuisine et la salle de bain. Il convient alors de les protéger après les avoir soigneusement nettoyés. Une fois qu’ils sont secs, appliquez un bouche-pore adapté qui est disponible chez chaque fabricant de carreaux de ciment. Il faut ensuite l’appliquer en deux couches minimum au chiffon, par mouvements circulaires. Une fois faite, vérifiez que la protection est efficace en faisant tomber une goutte d’eau sur un carreau. Si elle perle, la surface est donc protégée. Par contre, si elle pénètre, une nouvelle couche s’avère nécessaire.

Comment entretenir des carreaux de ciment

Pour un entretien courant, il suffit d’utiliser un produit de nettoyage spécifique pour carreau de ciment. Une nouvelle couche de cire bouche-pore doit être appliquée de manière périodique afin de raviver les couleurs et de protéger ces carreaux poreux.

Réussir la pose de parquet sur un sol chauffant

Il est tout à fait possible d’effectuer soi-même la pose de parquets sur un sol chauffant avec de bons équipements et les matériaux adaptés. Quelques précautions sont, également, à prendre en compte avant et durant cette opération afin de garantir une bonne isolation et profiter ainsi d’un système de chauffage sûr. Il est important de savoir que la pose la plus adaptée avec un plancher chauffant est le collage en plein car cela rend les échanges thermiques plus faciles. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la pose, nous pouvons vous conseiller de vous rendre ici.

Les matériaux indispensables

Pour la pose, vous aurez besoin de lames de parquet de faible épaisseur soit environ 15mm et d’une colle polyuréthane, de plinthes ou d’une baguette de finition, de colle mastic et enfin de joins pour la finition. Vous devez aussi vous équiper de mètre, d’un crayon, d’une scie, d’une scie à dos, d’une scie à araser, d’une scie circulaire, d’une équerre de menuiser, d’une scie sauteuse, d’un maillet, de cales de dilatation, d’un marteau, d’un tire-lame, d’un copieur de profil, d’une spatule crantée, d’un pistolet extrudeur, boite à onglet, d’une perceuse et mèche à bois plate, d’une paire de genouillères et de gangs en latex.

plancher sol chauffant
plancher sol chauffant

Les astuces pour la pose

Pour un meilleur rendu visuel, il faut installer les lames en suivant la longueur de la pièce. Vous pouvez le faire suivant la largeur mais il faut que les lames suivent la direction de la lumière projetée par les fenêtres. Avant la pose, il faut s’assurer que le support soit bien propre et sec. Il est également recommandé de stocker les lames de parquet dans la pièce pendant au moins une semaine. A ce délai s’ajoute encore un temps de chauffage de trois semaines pour un support neuf. N’oubliez pas d’arrêter le chauffage 48 heures avant l’installation. Notez bien que le taux d’humidité de la pièce doit être inférieur ou égal à 2% et 0,5% s’il s’agit d’une chape anhydrite.

Après la pose, il faut compter au moins huit jours avant de remettre en marche le chauffage, et ce, de façon progressive.

L’humidité relative (HR) de la pièce doit impérativement être comprise entre 45 et 60%. Sachez que le dépassement de cette norme peut entrainer la formation de joins entre les lames. Ce phénomène peut aussi être causé par la pose d’un tapis, d’une moquette, d’un quelconque matériel isolant ou par un meuble à socles.