Comment devient-on plombier ?


Bricolage / vendredi, avril 27th, 2018

S’il y a bien un expert par référence qui excelle dans les installations d’équipements sanitaires et dans les plus grands travaux de réparation et de rénovation en plomberie, c’est bien le plombier ! On le sait tous, le plombier est l’artisan le plus qualifié quand il s’agit de réparer les problèmes de fuite d’eau ou de canalisation bouchée. Mais son domaine d’intervention dépasse de loin ce contexte. Effectivement, il est tout à fait en mesure d’aménager la salle de bains et d’installer une piscine privée. Voilà pourquoi, devenir plombier n’est pas le fruit du hasard car ce métier exige des qualifications techniques très strictes et des connaissances pointues dans ce domaine suite à des formations pédagogiques bien élaborées. Voici les véritables atouts d’un particulier avant de devenir un véritable plombier.

Devenir plombier : les premières qualités requises

Tout le monde ne peut prétendre au métier de plombier. Les missions de cet artisan requièrent une très bonne condition physique. En effet, dans le cadre de son intervention, il est amené à manipuler des matériaux lourds et à faire des allers-retours fréquents pour subvenir aux demandes des particuliers ayant besoin de ses services. Disponibilité, polyvalence et mobilité sont donc les pré- requis pour devenir plombier.

Par ailleurs, le futur plombier doit disposer d’un bon sens relationnel. Etre à l’écoute de ses clients et échanger d’une manière professionnelle font partie de son quotidien. Et il doit de ce fait, être capable d’anticiper les différents besoins afin de proposer la solution la plus adaptée. Pour résoudre un problème ou pour réussir un chantier d’aménagement ou de rénovation.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, devenir membre d’un réseau de professionnel est important  pour les plombiers. A cet effet, ces derniers disposent d’un agrément pour être opérationnel. En Francer, les certifications les plus reconnues sont Qualibat ou UNCP. À défaut de cet agrément, l’agent n’est pas légalement reconnu et il demeure au titre d’artisan et non professionnel.

Devenir plombier : les formations

Comme l’explique Fred des Compagnons Dépanneurs, un plombier ne peut exceller dans son domaine sans les compétences techniques nécessaires à la réalisation de ses missions. Afin de les acquérir, un particulier n’a pas forcément besoin d’éprouver un intérêt particulier pour le bricolage. Même si cela reste un plus non négligeable.

Il doit suivre une formation spéciale de CAP installateur sanitaire ou installateur thermique qui sont les cursus de base pour devenir un vrai plombier. Pour le premier niveau, la formation de l’intéressé se déroule sur une durée de 2 ans. Durant laquelle il est initié aux différentes méthodes et techniques requises pour exercer le métier de plombier.

Pour aller plus loin et gagner en expertise, il peut suivre d’autres formations afin d’obtenir un Brevet Professionnel en équipements sanitaires et génie climatique. Lui conférant ainsi d’autres atouts non négligeables et très appréciés des clients voulant un artisan polyvalent. Qui maîtrise aussi bien la plomberie, le chauffage,  que les équipements techniques du bâtiment.

Maintenant que vous connaissez tous les critères d’admissibilité pour être plombier professionnel, renseignez-vous et trouvez un centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *